Déclaration du Bureau de la communication du Gouvernement sur la réouverture de la zone industrielle avec une réorganisation des entrées et des sorties

6 mai 2020

Dans la continuité des procédures de réouverture progressive de la zone industrielle, qui a débuté avec les rues 1 et 2 ainsi que la rue al-Wakalat, la partie fermée de la zone industrielle, à savoir de la rue 1 à la rue 32, fonctionnera selon de nouvelles procédures qui réorganisent, à partir du mercredi 6 mai, les entrées et les sorties. Ces procédures suivront toutes les mesures préventives fixées par le ministère de la Santé publique. La santé et la sécurité des résidents et de la société sont au cœur de ces procédures.

Préalablement à cette décision, des tests ont été réalisés de manière proactive dans la zone, plus de 6 500 travailleurs ont été déplacés dans des installations de quarantaine préventive et des soins de santé gratuits et de qualité ont été prodigués à l’intérieur et à l’extérieur de la zone à toutes les personnes infectées par le virus.

La réorganisation des entrées et sorties permettra de reprendre normalement le travail et de redémarrer les chaînes d’approvisionnement à l’intérieur et à l’extérieur de la zone, tout en veillant à ce que la population ne soit pas exposée à des risques d’infection. Ces procédures permettront aux groupes suivants d’entrer dans la zone et d’en sortir : les employeurs, les employés qui travaillent dans la zone, mais vivent à l’extérieur et les résidents qui vivent dans la zone, mais travaillent à l’extérieur. Par ailleurs, les entreprises opérant dans la zone seront autorisées à transporter du matériel et des équipements en soumettant à l’avance une demande au ministère du Commerce et de l’Industrie et au ministère du Développement administratif, du Travail et des Affaires sociales. Ces informations seront détaillées dans le guide des procédures du Comité permanent chargé des affaires de la zone industrielle, établi par la décision ministérielle numéro 29 de 2016. Ce guide explique toutes les procédures temporaires qui doivent être suivies dans la période à venir.

Les employeurs devront s’assurer que tous les travailleurs téléchargent l’application Ehteraz et feront le nécessaire pour que l’application fonctionne correctement, car la sortie de la zone industrielle et l’entrée dans celle-ci seront conditionnées au téléchargement de l’application et à l’obtention de l’autorisation susmentionnée. Les inspections seront renforcées afin de s’assurer que toutes les lois et procédures sont appliquées, comme la mise à disposition de logements adéquats, la réduction de moitié de la capacité des bus, la fourniture de désinfectants et de masques, et le contrôle de leur bonne utilisation par tous les travailleurs conformément aux instructions du ministère de la Santé publique.

L’État du Qatar affirme qu’il continue de prendre toutes les mesures nécessaires requises au stade actuel pour protéger la sécurité de la population et limiter la propagation du COVID-19.