Le gouvernement

L’appareil gouvernemental de l’État du Qatar est composé du Conseil des ministres, des ministères, des Conseils supérieurs et des organismes gouvernementaux. Le système de gouvernance dans le pays est fondé sur la séparation des pouvoirs. Le pouvoir exécutif est exercé par Son Altesse l’Émir, avec le soutien du Conseil des ministres.

Son Altesse l’Émir a publié l’Ordonnance de l’émir n°4 de 2014 pour nommer Son Altesse Sheikh Abdullah bin Hamad Al Thani en tant que son Vice-Émir le 11 novembre 2014.

Le Conseil consultatif exerce le pouvoir législatif. Le pouvoir judiciaire, quant à lui, est conféré aux courts, conformément à la Constitution. Les décisions judiciaires sont prononcées au nom de S.A. l’Émir.

Conformément à la Constitution, l’Émir est le Chef de l’État, sa personne est inviolable et doit être respectée de tous. Il est le Commandant suprême des Forces armées et représente l’État à l’intérieur et à l’extérieur du pays dans le cadre des relations internationales.

Le Premier ministre préside les séances du Conseil, conduit les discussions et supervise la coordination des travaux entre les différents ministères pour assurer l’unité entre les organes gouvernementaux de l’État. Le Premier ministre signe au nom du Conseil des ministres et pour son compte les décisions prises par le Conseil.

L’organisation d’un ministère est définie sur la proposition du Premier ministre. La loi définit les pouvoirs et les fonctions des ministres et autres organes gouvernementaux.

Le Conseil des ministres agit en tant qu’organe exécutif suprême pour toutes les affaires internes et externes, conformément à la Constitution et aux dispositions de la loi.

Les ministères et autres entités gouvernementales sont responsables de la mise en œuvre des politiques publiques et des programmes connexes.