Déclaration du Bureau de la communication du Gouvernement en réponse au rapport d’Amnesty International sur les travailleurs rapatriés

15 avril 2020

L’État du Qatar rejette les accusations d’Amnesty International portant sur le statut des travailleurs rapatriés en raison de leur activité illégale.

Depuis le début de la pandémie mondiale de coronavirus, Amnesty International a consacré beaucoup de temps et de ressources à formuler des accusations infondées à l’encontre du Qatar. L’organisation déforme constamment la réalité des actions menées en matière de santé publique et refuse de reconnaître les nombreuses mesures prises pour protéger le bien-être des citoyens et des résidents. Les actions du Qatar en réponse au coronavirus ont été dictées par les normes internationales les plus strictes en matière de politique de santé publique, de promotion et de protection des droits de l’homme.

Le Qatar a clairement expliqué à Amnesty International pourquoi certains travailleurs ont été rapatriés : lors des inspections régulières dans le cadre des mesures mises en place par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus, des responsables ont découvert des individus prenant part à des activités illégales et illicites. Cela inclut la fabrication et la vente de substances interdites et illégales, ainsi que la vente de denrées alimentaires dangereuses dont la consommation pourrait sérieusement menacer la santé de la population.

Ces personnes ont été rapatriées dans leur pays d’origine conformément au droit qatari. Ces activités illégales ont été découvertes avant la mise en quarantaine de la zone industrielle.

Dans son rapport, Amnesty International a formulé plusieurs accusations sur les conditions d’arrestation et de détention de ces individus. Le gouvernement rejette ces accusations, qui s’appuient sur le témoignage d’individus ayant été rapatriés en raison de leur implication dans des activités illégales. L’État du Qatar traite tous ceux qui sont arrêtés ou détenus dans notre pays avec respect, dignité et humanité, conformément aux normes internationales.